Thés noir Bio

Après la récolte, les feuilles sont flétries en soufflant de l'air dessus puis les feuilles flétries sont roulées . On permet ensuite aux feuilles de s'oxyder dans une pièce chaude et humide. Ce processus est également appelé « fermentation », bien qu'aucune fermentation n'agisse réellement. Le niveau d'oxydation détermine la couleur du thé : le thé noir est entièrement oxydé, le thé vert l'est peu, le thé oolong se situe entre les deux. L'oxydation a un effet important sur le goût du produit final. Les feuilles sont enfin séchées à 90 °C pour arrêter leur fermentation..

Filtres actifs